[TEST] – Ibb & Obb – Réflexion et Coopération

Plateforme – Nintendo Switch – PS3 – Steam
Prix : 14,99 €

 

Développé par Sparpweed et Codeglue, Ibb and Obb est un petit jeu coopératif pour deux joueurs, initialement sorti en 2013 sur ps3 et PC. Eh oui c’est donc portage qu’on nous propose ici ! Cela dit les jeux coopératifs se prêtant très bien à la switch avec la fonction de séparation de joy con par exemple, et de par sa portabilité, il semble que cela est un très bon choix de la part du studio de vouloir le porter sur switch. Alors, qu’est ce que ça vaut du coup Ibb and Obb ? Allons le découvrir !

 

Gameplay et Coopération – Énigmes et communication

 

Vous incarnez Ibb, ou bien Obb, c’est selon ! L’un étant petit et vert, l’autre étant un peu plus grand et violet. Ces deux compères devront progresser à travers les niveaux et leurs complexités de level design. La communication avec votre partenaire est évidemment indispensable ! Si au début c’est plutôt facile à comprendre et que la progression se fait naturellement, les premiers obstacles viendront vite vous obliger à débattre sur comment faire, et tester des choses, et à tâtonner pour voir si ça marche !
Le grand mot du gameplay de ce jeu est : la gravité. Vous voyez portal ? Vous vous souvenez de comment on jouait avec l’inertie, la force transmise, les portails au plafond ? Et bien revoici un peu le même principe dans un jeu coopératif mais en 2D ! Le principe est simple : traverser les niveaux à 2, en progressant à l’aide des petits portails qui vous feront changer de gravité et marcher au plafond. Si d’aventure ça parait simple dit comme ça, il y aura évidemment pleins d’autres éléments qui viendront s’ajouter au fil des niveaux : des “espaces” de saut, des portails restrictifs à un personnage en particulier, des sortes de bulles anti gravité … Tout ceci s’ajoute à votre parcours sans un seul mot pour vous l’expliquer, cependant, le jeu vous fera vite comprendre très simplement la nouvelle fonction de l’élément et son utilisation par de simple astuce : un passage obligatoire pour progresser, un PNJ qui vous montre le comportement à adopter, des indications visuelles évidentes et intuitives … Sans un seul mot le jeu vous fait comprendre comment utiliser l’élément pour votre progression. Des obstacles, outre les éléments pour faire progresser, il y en aura quelques uns qui seront essentiellement représentés par des sortes d’oursins, qui s’y frotte s’y pique, touchez les et vous vous disloquerez en petite particule ainsi que votre partenaire ! Vous obligeant à recommencer l’étape devant vos oursins. Chaque oursin tué lache des petits cristaux, ceux ci représentent des points qui seront comptabilisés sur un max total à la fin du niveau, assurez vous de ne pas en perdre une miette si vous voulez faire un petit 100% de chaque level.

Etant un jeu coopératif d’énigmes, Ibb & Obb ne sera pas fait pour ceux qui cherche des sensations fortes ou de l’adrénaline. Exit les rush à la Overcooked 2, les cris pour se faire heal à la Overwatch, ou le stress de la survie à la Don’t Starve Together. Ibb & Obb se place en jeu “cool”, pas de stress, la seule chose qui pourra vous faire des noeuds dans le cerveau sera votre partenaire peu coopératif ou les énigmes avancées. Pas de temps, pas de barre de vie ou de compétition, détendez vous et réfléchissez calmement sont les mots d’ordres du jeu.

Notons la présence d’un mode en ligne qui vous permet de jouer avec un-e inconnu-e ! Eh oui si d’aventure vous ne trouvez aucun partenaire physique ou ami en ligne pour jouer avec vous, vous avez la possibilité de le faire avec quelqu’un de totalement inconnu qui lui aussi cherchera un partenaire de jeu ! Après pour la communication du coup, c’est sur que ça parait un peu plus compliqué … Mais l’alternative de proposer ce type de solution pour les personnes se retrouvant seules reste une bonne initiative. Devant tester le jeu avant sa sortie je n’ai malheureusement pas pu tester ce mode et ne sait pas s’il présente des problèmes comme du lag ou la longueur d’attente d’un joueur par exemple, mais je salue l’initiative.

 

le jeu se charge de vous faire comprendre les nouvelles fonctions de façon intelligente et intuitive avec les éléments du décor et leurs dispositions

 

Graphisme – Flat design coloré

 

La simplicité du Flat Design combinée à la richesse des couleurs et des dégradés, saupoudrée de formes plus ou moins géométriques pour habiller le tout. Voici ce que nous propose les graphismes de ce jeu. Simple, mais pas simpliste, chaque décor se démarquera par la dualité de tons (un pour coté “pile” et un le coté “face”) dualité qui est également harmonie en jouant sur les couleurs complémentaires par exemple. Entre dégradés et formes géométriques, illustrations de nature, arbres, ou autres éléments plus abstraits, les décors oscillent entre reposants et dynamiques. Toujours dans une cohérence de cette dualité, ce coté pile et face qui est l’essence même du jeu. Il n’y a pas grand chose à en dire de plus, c’est simple, efficace, joli. Vous pouvez avoir un bon apercu des différents environnements et changement de couleurs et décors en consultant les divers screenshots disponibles. Malgré la restriction du 2D et du flat design, les décors changent suffisamment pour ne pas avoir l’impression de tout le temps se balader dans le même tableau !

 

le graphisme est très simple mais très moderne et coloré

 

Bande son – Surprenante en qualité

 

S’il y a bien une chose qui m’a immédiatement marquée et surprise en testant le jeu, c’était ses musiques. Elles sont d’une très grande qualité, composé par un monsieur du nom de Kettel, connu pour ses musiques d’ambiances electro. Si beaucoup de jeux indépendants ont des musiques plutôt tout à fait correctes sans être non plus des chefs d’oeuvres (à quelques exceptions, on pensera évidemment par exemple à Hollow Knight), ce petit jeu qui ne paye pas de mine sort du lot avec ses compositions vraiment superbes. Ambiance electro douce qui colle très bien au style graphique moderne et à l’ambiance visuelle retranscrite par ce dernier. Les musiques changent à chaque niveau et leur tonalités s’adaptent à l’environnement, accompagnant très bien nos tentatives de progression et nos phases de réflexions intenses. La playlist de l’OST du jeu s’écoute vraiment parfaitement pendant vos sessions de révisions par exemple, ou de dessin … Elles font typiquement parti des musiques d’ambiances de très bonnes qualités pour aider à la concentration, ce dont on aura bien besoin au fil des niveaux !
Du coté du sound designe en soit, il est assez silencieux et discret, nos petits personnages ne font pas vraiment de bruits, et outre la musique, le son sera essentiellement lorsque l’on interagit avec les éléments du décor ou les petits ennemis.

 

Les environnements peuvent radicalement changer et devenir plus sombres

 

Difficulté – Progressive

 

La difficulté est très progressive. Si au début on passe très rapidement les niveaux sans trop se casser la tête, chaque niveau nous apporte un petit temps d’adaptation au nouvel élément de gameplay de l’environnement afin de comprendre comment s’en servir au mieux. Si les débuts sont tout de même très rapide, la difficulté met en effet un peu de temps à arriver, à part quelques passages où il faut un peu réfléchir sérieusement la plupart des premières énigmes et niveaux sont assez rapides et faciles à terminer, ce qui peut laisser des interrogations sur la suite des événements, heureusement, si elle tarde un peu à arriver, elle sera bien là. Plus on avance, plus ça devient le casse tête et on devra réfléchir et tester des choses pour voir commencer avancer, trouver des pistes… Le seul bémol étant que ça met un peu de temps à décoller sérieusement. Mais au moins, quand elle est là, elle nous fait bien chauffer les méninges !

 

plus on avance, plus ça devient casse tête

 

Points Négatifs

 

Il n’y a pas grand chose à dire sur les points négatifs, le jeu est évidemment loin d’être parfait, mais disons que dans son genre, pour le public qu’il vise, il est vraiment pas mal. Quelques bémols s’il faut en dégager, parfois un élément du décor comme une plateforme nécessaire pour avancer se confond facilement avec l’arrière plan, on met donc un peu de temps à la repérer et à pouvoir poursuivre sa route. Le fait également que la difficulté met un poil de temps à réellement décoller.
A part ça, on citera évidemment le fait que si vous n’êtes pas le public cible et adepte de ce type de jeu (coopération réfléxion calme), vous ne seras probablement pas conquis par le jeu.

Synthèse
header ibb obb

Titre du jeu: Ibb et Obb

Description du jeu: Ibb & Obb est un jeu coopératif pour deux joueurs. Dans un monde composé d'énigmes, la gravité varie du haut vers le bas. C'est en travaillant étroitement ensemble que vous pourrez résoudre les énigmes et vaincre tous les ennemis. Trouve un ami pour une véritable coopération de salon ou associe-toi avec quelqu'un en ligne ! Chute vers le haut et saute vers le bas à travers 15 niveaux à double gravité et remplis d'énigmes, découvre aussi les 8 mondes secrets qui testeront au maximum vos nouvelles compétences non-Newtoniennes. Tous les niveaux possèdent leurs propres et uniques musiques, composées par Kettel, connu pour ses chaudes mélodies électroniques.

76%
76 sur 100 1 note
  • Jouabilité - 70%
    70%
  • Aspect Coopération - 80%
    80%
  • Graphisme - 80%
    80%
  • Bande Son - 90%
    90%
  • Difficulté - 60%
    60%

Résumé

Ibb & Obb sera un jeu coopératif pour les joueurs à la cherche d’énigmes dans un jeu calme et reposant, tout en jouant avec les lois de la gravité et de l’inertie. La justesse et beauté de la musique concorde parfaitement avec l’aspect graphique simple mais travaillé, dans des jeux de couleurs complémentaires, comme l’un se doit de l’être par rapport à l’autre dans l’avancée du jeu. Le fait de pouvoir jouer en ligne si l’on est seul est un plus interessant qui pourra peut être convaincre ceux qui n’ont pas de partenaire enthousiaste à leur coté pour y jouer, de se laisser aller à l’achat du jeu. En revanche si vous préférez la coopération nerveuse, rapide, et dynamique, passer votre chemin, ce n’est pas fait pour vous !

Envoi
Note des joueurs
70% (1 vote)

Les +

– Gameplay intuitif et fluide
– Level design réussi
– Musiques superbes et très qualitatives pour un jeu indépendant
– Mode en ligne pour jouer seul avec des inconnus
– Possibilité de jouer avec une ou deux consoles
– Enigmes casse-tête qui plairont aux fans du genre

Les -

– Difficulté qui tarde un peu à venir
– Ne plaira pas à ceux qui recherche du dynamisme et de la nervosité
– On peut parfois confondre certaines plateformes avec le décor, freinant la progression quelques instants

VOS COMMENTAIRES

Répondre à %s

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Postuler

Vous pouvez aussi le faire directement sur notre mail: [email protected]